The making of hats

Making hats with recycled materials needs a lot of concentration and imagination,  but is great fun !                                    

Posted in Accueil | Commentaires fermés

Calendars

The making of calendars :

The students worked in teams. Each student had brought photos representing each season. The photos had been taken during one year.

The calendars are written in English, Finnish and French.

                                    

 

                           

 

                         

Posted in Accueil | Commentaires fermés

Third meeting : Faringdon ( England )

The French pupils'report  :    We arrived in Faringdon on Monday, March 18th.

On Tuesday, we visited Westonbirt Arboretum with our English and Finnish partners.We played games about biodiversity and the food chain. We learnt a lot of things about the importance of plants and animals in nature. We also looked at pictures of animals and talked about what they need to live and their use to other animals.

On Wednesday morning we went to a wind farm  (Westmill Wind Farm at Watchfield ). There were five wind turbines and about 20,000 solar panels. Three guides explained how the solar panels and the turbines work. Then we went back to Faringdon College, we split into two groups. One group made hats with bits of recycled materials and scraps of cloth, the other group made calendars with photos representing the four seasons in the three countries ( England, Finland and France ) and captions in the three languages. We had lunch in the school canteen. In the afternoon, we swapped over. In the evening we paraded and showed our hats to the English parents.

On Thursday morning, we went to Oxford where we visited the Pitts River Museum.It was very interesting ; we could see masks, Indian clothes, guns, weapons, all sorts of things related to the Human story. After lunch, we went shopping in Oxford with our hosts. 

This week was super : we met a lot of different people, we could learn about the English way of life. Our hosts were very nice. We could learn new words and improve our English !

Posted in Accueil | Commentaires fermés

Trees – arbres

Posted in Herbier - Collection of leaves | Leave a comment

A virtual herbarium – Herbier

Posted in Herbier - Collection of leaves | Leave a comment

A lesson of Finnish – Petite leçon de finnois

 

Le" finnois" désigne l'origine ethnique et s'applique au peuple et à la langue : les mots "Finlande" et "Finlandais" s'appliquent à un Etat et à la nationalité de sa population.

La Finlande possède une grande majorité de Finnois, mais il y a aussi quelques minorités (Lapons, suédophones…) qui conservent l'usage de leur langue. Les Finnois ne sont pas d'origine indo-européenne ; ils appartiennent à la famille dite "finno-ougrienne". Le finnois a des points communs avec le hongrois et l'estonien. La langue finnoise est différente de la nôtre. 

 

Voici une petite présentation de cette langue :

 

C'est une langue agglutinante ; des postpositions sont utilisées à la place des prépositions et de l'ordre des mots dans une phrase servant en Français à marquer la fonction des mots. Les mots se transforment ou varient au gré de la fonction grammaticale qu'ils ont dans une phrase. Cette variation des mots s'appelle la déclinaison. Chaque cas (fonction) a une marque spéciale : une désinence (terminaison).

Ex : laukku, le sac = laukkussa, dans le sac

 

Il y a 15 cas ! Ils constituent la déclinaison : le nominatif (cas du sujet), l'accusatif (cas du complément du verbe : C.O.D), le génitif (cas de l'appartenance), le partitif (cas d'une partie d'un tout, du C.O partiel,de la quantité, de la comparaison, de la mesure, des salutations…), l'inessif (cas du lieu : sans mouvement, de l'état, de l'occupation, de l'attitude, du contact proche, de certaines expressions temporelles), l'illatif (cas du lieu : entrée, de l'orientation, de la direction, de l'entrée dans un état, d'un mouvement d'attachement, avec certains verbes, dans certaines expressions temporelles…), l'élatif ( cas du lieu : origine, de la sortie, du détachement, de la séparation, de la cessaiton, du manquement, de l'empêchement, de la matière première, de la cause, de l'objet du discours ou de la pensée, de l'avis…), l'adessif (cas du lieu : surface et origine, du COI, du complément des verbes de sensation…), l'allatif (cas du lieu, du mouvement vers, de certains COI…), l'essif (cas de l'état, de la situation de quelqu'un et de quelques expressions temporelles et locatives, le translatif (cas du devenir, de l'évolution, du changement, de la raison, de l'objectif), l'abessif, l'inclusif, le commitatif et l'instructif sont assez raress et peuvent être remplacés par l'usage d'une préposition (il y en a deux ou trois) ou d'une postposition.

Ex : 1 un, nominatif : yksi partitif singulier : yhtä  illatif singulier : yhteen

       2                        kaksi                          kahta                          kahteen

 

La prononciation

 

Chaque lettre représente un son et donc tout se prononce. Le finnois s'acrit comme il se prononce.

Attention :

u se prononce ou comme dans loup

ö se prononce eu comme dans oeuf

y se prononce u comme dans but

e se prononce é comme dans jouet (il n'est jamais muet)

Dans l'écriture les voyelles longues sont transcrites par deux signes : aa, oo, uu, ää, öö, yy, e ii

g est toujours dur comme dans gare

j se prononce y comme dans yo-yo

s se prononce toujours s (jamais z)

L'accent tonique se place sur la première syllabe de chaque mot.

 

Le sujet

C'est le cas nominatif. il n'y a pas de désinence : c'est la forme de base (forme des mots dans le dictionnaire).

ex : laukku, sac

kahvi (café) on (est) hyväâ  = le café est bon

 

Les noms

Il n'y a pas de genre en finnois. Il n'y a pas de masculin et féminin. tous les noms sont neutres.

 

Les compléments du nom

C'est la cas génitif. Le complément du nom qui exprime l'appartenance se place toujours devant le nom et se met au génitif. La désinence du génitif est -n

Ex : Inarin naapuri = le voisin d'Inari (Inari est un prénom)

 

Les articles

Il n'y a pas d'articles en finnois.

 

Les adjectifs qualitatifs

L'adjectif épithète précède toujours le nom, comme en anglais mais pas comme en français !

ex : hyvää päivää, bonjour  ( bon jour)

 

Les verbes

Les verbes et leur conjugaison sont plus simples que les verbes français.

Il y a moins de temps à l'indicatif. ll n'existe que quatre temps : le présent (qui sert à exprimer aussi le futur), l'imparfait (qui correspond au passé composé français), le passé composé (qui ne se forme qu'avec un seul auxiliaire), et le plus que parfait (qui se forme avec le même auxiliaire que pour les P.C mais conjugué à l'imparfait).

Il n'y a pas de forme spéciale pour exprimer le futur dans la conjugaison. C'est le présent qui sert à l'exprimer.

il n'y a pas non plus de concordance des temps.

Voici à titre de curiosité les terminaisons des infinitifs :

1/-a/-ä  2/ -da : -dä   3/  -ta / -tä  4/ -la / -lä   -na / -nä   -ra / -rä

 

Voici par exemple les terminaisons du présent-futur :

1re sing. : -n  1er plur. : -imme

2e sing : -t      2e plur : -tte

3e sing  : voyelle allongée en général   3e plur  : -vat / -vät

 

olla (être) Présent : olen (suis) olet (es)  on (est)  olemme (sommes)   olette (êtes)   ovat  (sont)

puhua (parler)  Présent : puhun puhut  puhuu  puhutte  puhuvat

 

Le mode conditionnel existe. Le mode subjonctif n'existe pas. La forme passive est très fréquemment employée en finnois ; plus qu'elle ne l'est en français. Mais contrairement au français, le sujet d'un verbe passif ne peut qu'être humain ! Il correspond en quelque sorte à notre "on".

 

La négation

En finnois, la négation n'est pas un adverbe comme en français ; c'est un verbe qui se conjugue même s'il n'a pas d'infinitf !

Ex : en, je ne…pas   et tu ne …pas   ei  il/elle ne ..pas   emme, nous ne …pas    ette , vous ne …pas, eivät, ils/elles  ne …pas

Ex : tulette, vous venez   ette tule , vous ne venez pas   olen , je suis   en ole, je ne suis pas

hän menee, el/elle va   hän ei mene ei/elle ne va pas

 

Les pronoms personnels

En finnois, le pronom personnel sujet des deux premières personnes (je, tu , nous, vous) est généralement omis.La raison en est que les finnois ont peur de "toucher verbalement" quelqu'un ; c'est pourquoi ils essaient de ne pas s'adresser directement à leur interlocuteur.

Attention ! A la troisième personne, le pronom sujet est obligatoirement exprimé.

minä, je  est le pronom personnel de la 1ère personne du singulier, il est souvent omis.

Ex : olen (je) suis  (les verbes à la 1ere personne du singulier se terminent par -n).

 

sinä, tu  est le pronom personnel de la 2nde personne du singulier, il est souvent omis.

hän, il/elle est le pronom personnel de la 3ème personne du singulier qui ne s'applique qu'à des êtres humains.

se, il/elle s'emploie avec un verbe à la 3eme personne du singulier, comme sujet représentant une chose ou un animal.

me, nous est le pronom personnel de la 1ere personnel du pluriel, il est souvent omis

te, vous est le pronom personnel de la 2eme personne du pluriel, il est souvent omis

he, ils/elles est toujours employé

ne,ils/elles  quand il s'agit d'animaux ou d'êtres inanimés.

 

Le complément d'objet

 

C'est l'accusatif. L'accusatif total au singulier : désinence -n (comme le génitif)

ex : tappaan Timon, je rencontre Timo.

C.O du verbe "rencontre"

 

Syon pizzan, je mange la pizza

C.O du verbe "mange"

 

D'autres cas peuvent être utilisés pour les CIO pour certains verbes comme les verbes de sensation ou de mesure, pour les COD partiels ou d'une phrase négative.

 

Le lieu

1- L'inessif. C'est le cas indiquant ce qui se trouve ou se passe à l'intérieur d'un lieu (comme en français les prépositons à et dans) : désinence  -ssä / -ssa

ex : puistossa  , dans le parc

saunassa, dans le sauna

 

2- L'adessif. C'est le cas qui indique ce qui se trouve ou se passe sur un lieu ou à proximité d'un lieu : désinence -lla/-llä

ex : pöydallä, sur la table

meillä, chez nous

 

3- L'illatif indique la pénétration dans un lieu : la désinence se forme en doublant la voyelle terminale du mot + -n

ex : saunaan, au sauna

 

4- L'allatif indique l'objet ou le lieu vers lequel tend une action ; désinence -lle (il ne s'emploie que s'il y a déplacement)

ex : Mennään maalle , on va à la campagne

Tampereelle, vers Tampere

 

5- L'essif : désinence -na/ – nä

ex : Kotona, à la maison, chez soi

Kaukana, au loin

 

La question directe

Elle se forme en plaçant le mot sur lequel porte la question (souvent le verbe) au début de la phrase et en y ajoutant le suffixe interrogatif -ko / -kö

ex : Tulet (tu viens)   huomenna (demain)

Tuletko huomenna ? (Tu viens demain ?)

Huomennako tulet (est ce demain que tu viens?)

Sinäko tulet ? Est ce toi qui viens ?

 

Les nombres

Les nombres 11 à 19 sont formés à partir des nombres 1 à 9 auxquels s'ajoutent le mot toista (de deuxième) c'est à dire de deuxième dizaine.

ex : 11 ykitoista

 

Le vocabulaire

Son étude est facilitée par l'existence de nombreuses familles de mots : la dérivation par suffixe et le procédé de la composition permettent la création de nombreux mots.

ex : kirja, livre = kirkastio, un endroit où il y a beaucoup de livres, el bibliothèque

kirjailija, écrivain

kirjallinen , littéraire

 

Quelques expressions utiles

Pour saluer en Finlande on dit :

hyvää huomenta (le matin)

hyvää päivää (la journée)hyvää iltaa (le soir)

ou plus simplement  terve

ou "hei"

Hauskaa iltaa ! Passez une bonne soirée.

Païvää ! Mitä kuuluu ? Bonjour. comment ça va ?

Païvää ! Kiitos hyää. Bonjour ! Bien, merci

 

Les mots rouva (madame) et herra (monsieur) sont très peu employés et leur emploi est assez présentieux et ridicule.

 

 

Les Finnois sont assez avares de paroles et ne s'embarrasent pas de fioritures. ils ne bavardent pas pour bavarder mais pour dire le nécessaire, sans plus.

La parole a un statut et un pouvoir très importants dans la société finlandaise ; elle n'a rien à envier à l'écrit et d'une manière générale on lui fait confiance. Il n'est pas toujours nécessaire par exemple de faire un courrier pour transférer de l'argent d'un compte sur un autre ou obtenir un renseignement administratif. Beaucoup de choses se font par téléphone vote et de façon efficace.

Le respect de la parole est également de rigueur dans le commerce où il est très mal vu de marchander. Quand un prix est dit il est dit. revenir dessus sera mal élevé vis à vis du commerçant ; ce serait comme douter de sa parole, de ses calculs, peut être même de son honnêteté.

En Finlande, le respect vis à vis d'autrui et de l'environnement sous toutes ses formes est primordial. ce respect sonsiste entre autre à observer le silence, tant pour ne pas déranger les autres que pour préserver le calme de la nature; Ce respect passe aussi par l'honnêteté : on ne touche pas au bien d'autrui, même si les portes, les vélos, les voitures, les pots de plantes ne sont pas attachés ni fermés à clef.

La vie dans les grandes forêts du nord (le forêt couvre 76% du territoire) etle climat rigoureux a modelé et influencé l'esprit des Finlandais : ils aiment, respectent et vénèrent la nature. La parole n'a pas toujours de place dans cet univers. Le bonheur et la confiance s'expriment par un silence partagé.

 

 

 

 

 

 

Posted in divers | Leave a comment

Presenting the exhibition about biodiversity

This gallery contains 5 photos.

  French pupils presenting posters of the exhibition on biodiversity to their English and Finnish partners. The pupils of the primary schools belonging to the area of school Georges Braque have visited the exhibition as well.   Some very interested … Continue reading

More Galleries | Leave a comment

The ermine in winter – L’hermine en hiver

The ermine in winter – L'hermine en hiver

Posted in Hibernation | Leave a comment

The European starling – L’étourneau sansonnet

l'étourneau sansonnet trad

Posted in Hibernation | Leave a comment

The red fox in winter – Le renard roux en hiver

le renard roux en hiver traduction en anglais

Posted in Hibernation | Leave a comment