Le corps non plus appréhendé comme entité, mais morcelé, évolue désormais dans un univers où la rigidité des hiérarchies spatiales disparaît et où les frontières entre les espèces deviennent perméables.”​ ​Corps déchets dans l’art contemporain de Jeanette Zwingenberger 2009
Nos corps font partie intégrante de l’oeuvre et se fondent dans l’espace environnant.
Peu importe que vous soyez une fille ou un garçon, vos corps deviennent des silhouettes neutres, des composantes
d’une installation artistique qui se camouflent dans l’espace occupé.
Projet de classe : ​Projet en relation avec la discrimination, évitement des préjugés, nous évoluons toutes et tous dans
un même environnement. Les corps sont travaillés comme une perte d’identité de genre, les couleurs deviennent
universelles, ainsi que le motif qui permet de lier et d’unir dans l’espace des corps à leur environnement.